A moins d’un mois du départ, de Copenhague le 10 juillet 2019 pour un périple de 4255 km sur 21 étapes et une arrivée le 1er Aout 2019 à Berlin, il est temps de faire le point.  Où en sommes-nous de la préparation physique, du matériel, de la communication et le plus important des dons?

Dans mon article du 19 mai sur la préparation du « Baltic Tour » que j’ai écrit lors de mon stage vélo en Espagne, je souhaitais tester ma condition physique et surtout ma résistance à enchainer les bornes et le dénivelé tous les jours pendant 6 jours.  569 km, 6285m de dénivelé positif et 24h de selle plus tard, j’avais les cuisses et les mollets un peu durs et fatigués mais pas de douleur à la cheville et nulle par ailleurs, ni au dos ou ni aux fessiers.  5 jours plus tard j’ai profité du week-end de l’ascension pour aller en vélo au Croisic et revenir ensuite, soit plus de 320 Km en solo dans le week-end. Si vous avez Strava (application de suivi de cyclisme, running, natation …), vous pouvez consulter mes sorties sur la page XL Biking https://www.strava.com/clubs/522090 ou directement sur mon profil https://www.strava.com/athletes/24811278.

Donc coté physique j’ai pris de la caisse (endurance) mais j’ai malheureusement perdu un peu en vitesse mais ce n’est pas très grave pour le défi sportif qui m’attend j’ai surtout besoin d’endurance. Par contre pour parfaire ma préparation, je me suis inscris à la Cyclosportive « La Bernard Hinault » samedi 15 juin. Une épreuve de 120 km qui part de St Brieuc avec 1242m de dénivelé positif qui demandera sans doute de taper dans mes réserves pour suivre la cadence. Pour les 3 dernières semaines avant le départ, je vais maintenir mon niveau de forme sans faire de trop longue sortie et me focaliser sur des sorties qualitatives (sur home trainer) pour faire du jus comme on dit dans le jargon.

Au niveau matériel,  je suis bien équipé et j’ai quasiment tout testé. Les deux vélos et les deux paires de roues sont prêtes, coté équipements vestimentaires, la marque Noret et le magasin de vélo Center Cycle à Chartres de Bretagne me fournissent en cuissard et maillot, pour le reste j’utilise mon équipement habituel (casque, chaussures, vestes …). Nous avons aussi testé le van et surtout les nuits en van, chose importante pour la récupération entre deux étapes. Après le test moyennement concluant, nous avons décidé d’investir dans un sur-matelas pour gagner en confort. Il me manque encore un peu de matériel pour être totalement complet : Une caméra type GoPro pour filmer sur mon vélo, quelques outils de réparation et d’entretien et une bonne pompe.

Coté nutrition, un gros budget pour un périple de 21 jours, heureusement j’ai trouvé un partenaire qui va me fournir une grande partie de mes besoins. Nutrisun, filiale de Triballat Noyal a l’habitude de fournir ce genre de produit aux grandes marques de sport pour les athlètes.

Coté communication, J’efforce de vous fournir un contenu intéressant pour que vous poussiez le partager  sur les réseaux sociaux et ainsi faire connaitre le défi au plus grand nombre et atteindre l’objectif de 4255 € de dons pour la Chaîne de l’Espoir.

Pour le moment, nous sommes 172 abonnés sur  la page Facebook XL Biking ce qui est pas mal pour un début mais évidement pas assez important pour intéresser la presse.  Je poste également quelques photos sur le compte Instagram XL Biking. Quand j’aurai en ma possession la caméra j’ouvrirai la chaine YouTube, évidemment je vous tiendrai au courant.

Avant le départ, j’interviendrai dans des écoles pour parler de mon défi sportif, des pays traversés, des enfants au Togo de leur santé et de leur éducation. Pour le moment j’ai prévu d’intervenir dans l’école publique de Melesse (dans la classe des mes enfants) et dans l’école publique de St Germain /ille. Si vous souhaitez que j’intervienne avant ou après le « Baltic Tour » contactez-moi directement par mail ici.

Enfin, le plus important et l’objectif principal de ce défi sportif, la cagnotte au profit de la Chaîne de l’Espoir et des enfants au Togo. Vous trouverez plus d’infos sur  l’ouverture de la cagnotte et où va l’argent dans cet article «Ouverture de la cagnotte pour les dons au profit de la Chaîne de l’Espoir». En quelques jours, la cagnotte est déjà montée à 400€ de dons (soit 1200 repas pour les enfants du Togo) alors qu’aucun kilomètre n’a été effectué, donc nous sommes en avance sur l’objectif. Pour rappel, l’objectif est de lever 4255 € soit le nombre de kilomètres du défi. Si vous n’avez pas encore participé à la cagnotte, vous n’êtes pas obligé d’attendre que je monte sur mon vélo, il faut savoir que pour ce genre de cagnotte, le monde attire le monde, donc plus tôt vous donnez plus ça attirera de monde et plus la cagnotte gonflera. J’ai vraiment besoin de vous pour atteindre cet objectif.

Voici le lien pour faire un don : https://www.helloasso.com/associations/la-chaine-de-l-espoir/collectes/baltic-tour

Vous êtes une entreprise ?  Nous pouvons discuter d’un partenariat avec de la visibilité

Vous êtes journaliste? Je suis disponible pour parler du « Baltic Tour » et de la Chaine de l’Espoir.

Contactez moi via ce formulaire http://www.xl-biking.com/contact/

Merci de me suivre et merci d’avance de votre générosité.

Sportivement

Xavier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *